Exposition temporaire
Actéon, le chasseur est la proie

Jusqu'au 26 janvier 2020 >

Jusqu'au 26 janvier, venez plonger dans l'univers d'une sculpture-environnement !

Dans une atmosphère onirique et forestière, ce décor, une projection monumentale vous plonge au cœur du mythe d'Actéon, héros de la Grèce antique qui, pour avoir osé dévorer des yeux la déesse Diane, fut dévore à son tour.


Actéon était le fils d'Aristée (fils d'Apollon et de Cyrène) et d'Autonoé (fille de Cadmos et d'Harmonie). Il appartenait à la famille de Thèbes. Le centaure Chiron lui enseigna l'art de la chasse et il passait le plus clair de ses journées à pratiquer cet art avec maitrise en compagnie de sa meute de cinquante chiens. Il rivalisait avec Artémis, la déesse chasseresse.

Après une chasse très difficile et fatigante pour un gibier insaisissable, il était très fortement incommodé par la soif et la chaleur, lorsqu'il aperçut une grotte dotée d'une source et d'un petit ruisselet qui s'élargissait pour former une fontaine; il y pénètra.

Malheureusement pour lui, Artémis s'y baignait nue. Offensée, furieuse, elle aspergea le visage d'Actéon de quelques gouttes d'eau, le métamorphosant ainsi en un cerf haletant de peur (car son cœur même devint celui d'un cerf, pour lui qui n'avait jamais connu la peur). Elle fit devenir enragés les cinquante chiens qui le suivaient, et ces derniers, qui ne le reconnurent pas, le dévorèrent. Après la mort d'Actéon, les chiens cherchèrent leur maître, et gémirent jusqu'au moment où ils arrivèrent à la grotte de Chiron. Celui-ci modela une statue d'Actéon, grâce à laquelle les chiens guérirent de la rage.

Création vidéo immersive, projection monumentale de Dominik Barbier et Anne Van den Steen Sculpture-environnement de Louna Ricci et Amadéa Siméonov Production : FEARLESS image / espace Accès gratuit - Salle d'exposition temporaire (rez-de-chaussée)