Les Journées européennes du Patrimoine

Dans le contexte sanitaire actuel et suite aux recommandations de la préfecture, les JEP sont annulées. Le musée reste ouvert aux horaires et tarifs habituels
Samedi 19 et dimanche 20 septembre

Dans le cadre de l'exposition : Si j'étais GLADIATEUR ou GLADIATRICE !

:: Présence des gladiateurs dans l'exposition : Si j'étais... gladiateur ou gladiatrice ! > ANNULÉ

Samedi 19 et dimanche 20 de 10h à 12h et de 14h à 18h
Gratuit



:: Démonstrations de gladiature > ANNULÉ

Samedi 19 et dimanche 20 à 10h30, 11h30, 12h30, 15h30, 16h30
Gratuit




:: Visites guidées des collections permanentes > MAINTENU

Le musée en 15 chefs-d'œuvre
Samedi 19 et dimanche 20 septembre à 11h et 15h
Pour une découverte des œuvres majeures qui constituent la collection du musée.
Durée 1h30 - Tarif : 3€ - Entrée gratuite au musée, sans réservation. En vente le jour même dans la limite des places disponibles. Gratuit pour les abonnés.


:: Visite de l'atelier de conservation et restauration > ANNULÉ

Dimanche 20 septembre à 14h et 16h

Venez découvrir les récents travaux de l'atelier de conservation-restauration du musée sur les ensembles du site de la Verrerie : la restauration de la mosaïque dite "au bouclier" et l'avancée du travail réalisé sur les grandes peintures de la maison de la Harpiste.

Tout public à partir de 8 ans. Gratuit - Réservation au 04 13 31 51 48

:: Spectacle : Tombés du ciel > ANNULÉ

Dimanche 20 septembre à 16h

© C.Valenti

Les dieux sont tombés du ciel et demandent l'hospitalité aux hommes.
D'habitude, c'est nous qui les prions. Mais voilà tout change. Leur paradis est devenu inhabitable. Et la terre, elle, est encore belle.
Que vont-ils faire de nous ? En échange de notre hospitalité, Iris, Prométhée, Hermès et Héra vont nous conduire à travers leurs légendes. Celle de Phaéton qui, brûlant de conduire le char du soleil, dévasta tout autour de lui ; celle des paysans de Lycie qui choisirent de salir l'eau plutôt que de la partager. Saurons-nous en prendre de la graine, et nous métamorphoser comme nous y invite Ovide ?